Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

Version améliorée en studio.

L'idée initiale était d'écrire à partir du thème "je zappe". La contrainte initiale était d'utiliser des rimes en ape, ipe,upe etc... Ce que j'ai fini par faire une strophe sur deux. Le premier vers contenant sept syllabes, ça a été la deuxième contrainte : écrire en heptasyllabes.

L'idée a évolué vers le thème de la marginalité.

Musicalement, style un peu country/swing, mais j'expérimente avec la conduite de la basse et des accords un peu plus sophistiqués qu'à l'habitude. Le tout avec Band in a Box. Adjonction de cordes.

fichier son téléchargeable si la console virtuelle ci-dessous pose problème

Placebo ou antidote
Obstinément je pianote 
Devant mes écrans plasma
A coup de pressions magiques
Dans ces mondes synthétiques
Je me fais mon cinéma.

Cerveau kaléidoscope,
Mes pensées se télescopent
Dans ce drôle de chausse-trape.
Mes délires s'entrecoupent
Me dévorent et m'entourloupent
Alors pour m'enfuir...  je zappe.

Bien des riens me bouleversent.
Sur les chemins de traverse
Que personne sinon moi
Ne connaît ou ne fréquente
Je prends de mauvaises pentes
Qu'on tient pour mauvaise foi.

Un effet beuh dans ma clope
La vie n'est qu'une salope
Dont il faut que je m'échappe
Croyez-moi c'est pas le top
De vivre ainsi misanthrope
Tant de poisons pour …. soupapes.

Nuits déjantées, teufs et bringues
On me prend pour un mec dingue
Un zombie, un moins que rien
 Un taré, un indigent 
Peu m'importe tous ces gens
Dieu reconnaîtra les siens.

Au gré du vent je galope
Sur mes chemins psychotropes
Et si souvent je dérape
Dans ces trucs et dans ces trips
Dites-leur à tous ces types
D'enfin me lâcher … la grappe.

Car si souvent mes plombs sautent
Ça n'est vraiment pas ma faute
Mais celle de ces fardeaux
Que de si loin je trimballe
De ces tornades brutales
Qui dévastent mon cerveau.

Alors mes pensées décampent
La faute à mon hippocampe
Ce mental farce et attrape
Et ce cerveau qui se grippe
Casse-cou et casse-pipe
Ma raison passe …. à la trappe.

Hurler, vouloir tout détruire
C'est mon sort, pas mon délire
Mais lorsque je perds le  cap
Lorsque je pète les plombs
Alors dites vous qu'au fond,
C'est la vie mon handicap .(X2)

Published by jefherzog - Chansons

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog