Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

Pour entendre la chanson, cliquez sur la touche play de la console, sinon téléchargez le fichier son.

Le cri du coeur de deux jeunes témoins

Le fichier son téléchargeable de la chanson : version réactualisée

Je dédie cette chanson particulièrement à Bastien et Laura

J'avais envie et besoin d'écrire sur les attentats de Paris et j'ai commencé de le faire il y a quelques jours. Les témoignages de Bastien et Laura, jeune femme d'origine polinoise, eux-mêmes exposés aux tirs des terroristes et dont les amis ont été blessés allaient dans le sens de ce que je voulais dire, ce qui a renforcé ma motivation et mon souhait d'achever.

Allah est présenté et invoqué comme le "Miséricordieux" d'où l'allusion dans les refrains

Une dizaine d'heures passées sur l'arrangement mardi, il est minuit passé, Après un enregistrement voix "maison", j'ai procédé ce mercredi à quelques retouches du texte,revu la bande son pour la mise en place, refait mercredi une voix avec Arno dans de meilleures conditions techniques et retravaillé avec lui le dernier refrain en polyphonie

L'arrangement principal Band in a Box est de style reggae, que je considère comme pacifique. J'y ai adjoint quelques violons. Utilisation d'Harmony Assistant.

Bastien et Laura au secours de leurs amis

Bastien et Laura au secours de leurs amis

 

Bien tranquillement attablés

À la terrasse d'un café

Ils bavardaient devant un verre

Dans la douceur de la soirée

 

Alors l'auto est arrivée

Alors est survenu l'enfer

Trois hommes en tenue militaire

Brandissant des armes de guerre

Leur ont tiré, tiré dessus

Les ont froidement abattus

 

Mais dites-moi quel ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

¤

Que restait-t-il en vous de vie

Vous les suppôts de barbarie

Ne restait-t-il en votre cœur

Que ces obsessions misérables

 

Pour tuer ainsi vos semblables

Pour tuer vos frères et vos sœurs

Et mourir au nom de ces crimes

Ne fait pas de vous les victimes

Les bienheureux ou les martyrs

Mais plutôt de bien tristes sbires.

 

Et dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

¤

Un même amour de la musique

Et l'atmosphère sympathique

Les avaient là-bas rassemblés

Pour de beaux moments de partage.

 

Et soudain ce fut le carnage

Ils ont tiré, tiré, tiré

Semant l'horreur et la panique

Dans l'assistance pacifique

Laissant libre cours à la haine

Laissant tant de cœurs dans la peine.

 

Mais dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

Vous pensiez répandre la peur

Vous avez réveillé nos cœurs

Vous les tueurs, dites-vous bien

Vous nous avez rendus plus forts

 

Au prix lourd des blessés, des morts

Vous avez resserré nos liens

Et si pour nous la coupe est pleine

Non, vous n'aurez pas notre haine.

Ce qui survivra de ces jours

Ce seront l'entraide et l'amour.

 

S'il devait exister ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Ce sera un Dieu d'empathie

Pour qui, l'auriez-vous oublié

Toute vie, toute vie toute vie est sacrée

(X2)

Bien tranquillement attablés

À la terrasse d'un café

Ils bavardaient devant un verre

Dans la douceur de la soirée

 

Alors l'auto est arrivée

Alors est survenu l'enfer

Trois hommes en tenue militaire

Brandissant des armes de guerre

Leur ont tiré, tiré dessus

Les ont froidement abattus

 

Mais dites-moi quel ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

¤

Que restait-t-il en vous de vie

Vous les suppôts de barbarie

Ne restait-t-il en votre cœur

Que ces obsessions misérables

 

Pour tuer ainsi vos semblables

Pour tuer vos frères et vos sœurs

Et mourir au nom de ces crimes

Ne fait pas de vous les victimes

Les bienheureux ou les martyrs

Mais plutôt de bien tristes sbires.

 

Et dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

¤

Un même amour de la musique

Et l'atmosphère sympathique

Les avaient là-bas attirés

Pour de beaux moments de partage.

 

Et soudain ce fut le carnage

Ils ont tiré, tiré, tiré

Semant l'horreur et la panique

Dans l'assistance pacifique

Laissant libre cours à la haine

Laissant tant de cœurs dans la peine.

 

Mais dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

Vous pensiez rallumer la peur

Vous avez réveillé nos cœurs

Vous les tueurs dites-vous bien

Vous nous avez rendus plus forts

 

Au prix lourd des blessés, des morts

Vous avez retissé nos liens

Et si pour nous la coupe est pleine

Non, vous n'aurez pas notre haine.

Ce qui survivra à ces jours

Ce sera l'entraide et l'amour.

 

S'il devait exister ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Ce sera un Dieu d'empathie

Pour qui, l'auriez-vous oublié

 

Toute vie, toute vie toute vie est sacrée (X2)

Published by jefherzog - - Chansons

commentaires

escoffier Anne Marie 04/01/2016 10:09

toujours aussi bien écrit, toujours aussi percutant et consolateur de la grande misère humaine.Le poids des convictions, le choc des chansons....merci Jean François.

covix 29/11/2015 20:30

Bonsoir,

Merci pour ce texte, un bel hommage.
Bonen soirée
@mitié

carpentier 24/11/2015 21:58

très touchés de la dédicace pour Bastien et Laura............leur texte entame une longue route par delà les continents.....et sont relayés par ta chanson ..merci Jean-François.

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog