Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

Là j'ai commencé par la musique, pour une fois, et les paroles me sont venues après. D'abord le refrain et après le reste. Enregistrée à la maison avec les moyens du bord. 
Deux guitares successives : une dans les graves, l'autres les aigus.
Je pense en monter la tonalité, je suis un peu dans le grave.
Si la console flash ci-dessous pose problème, vous pouvez cliquer ici



centaurusaweb

 

Si quelquefois la vie te paraît trop moche

Que tes derniers espoirs soudain s'effilochent

Qu'au bout de ton rouleau l'horizon se bouche

Que tu restes sur la touche.

Si soudain devant toi se ferment les portes

Tes appels au secours restent lettres mortes

Tes amitiés anciennes sont parties au loin

Si tu n'as le goût à rien.


Ouvre les yeux,

Regarde mieux

Par delà tes idées noires

Ce rayon discret de rêve et d'espoir


Si dans les coups du sort et dans les galères

La vie semble te fuir comme une étrangère

Que tu vois sous tes pieds s'effondrer le sol

Que ta boussole s'affole

Si tu te sens parfois trop désorienté

Par tant d'incertitudes et d'obscurités

Si tu ne sais plus trop dans ces moments-là

Vers où diriger tes pas.


Ouvre les yeux,

Regarde mieux

Quand la nuit lève son voile

Cette voie tracée au cœur des étoiles.


Si d'angoissants brouillards soudain te rattrapent

Que tu ne sais plus trop où mettre le cap

Que tu dérives alors comme un malheureux

Sur les flots tumultueux

Si des vents trop hostiles contrarient ta route

Parsemée de tracas de peurs et de doutes

Si tu croises tourmente tempête et orage

La hantise d'un naufrage


Ouvre les yeux,

Regarde mieux

Au plein cœur de ta nuit noire

L'éclat familier du phare

Qui sera ton réconfort

Te conduira à bon port

Vers des lendemains qui chantent

Des contrées plus accueillantes.

Ouvre les yeux,

Regarde mieux....

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog