Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

 

 

racisme

Et oui, je cède à l'air du temps. Résultat : Ma première chanson raciste. Elle est conçue sous forme de dialogue entre un(e) pro et un contra. Je remercie chaleureusement de leur contribution les deux animaux qui ont donné une dimension particulière aux strophes.

 

Si la console flash pose problème, cliquer ici

 

Notre nation est en péril

Et la patrie est en danger

Nous voilà bientôt submergés

Par tant de hordes d'étrangers

Et d'imposteurs au droit d'asile.

Ce ne sont tous que parasites

Qui insidieusement s'immiscent

Dans le pays et l'envahissent

Et peu à peu le pervertissent

Il nous faut agir au plus vite.

#

 

C'est de vous que vient le danger

De toutes vos idées malsaines

Vos infections, votre gangrène

Alimentées par l'effet haine

Où corrompus, vous marinez

C'est de vous que vient l'étranger

L'intrusion de ces idées rances

Qui déshonorent tant la France,

Et qu'avec tant de suffisance

Autour de vous vous répandez.

#

Allons nous rester sans rien dire

Il nous méprisent on les déteste

Éradiquons enfin la peste

Qui depuis longtemps nous infeste

Avant que tout cela n'empire.

Défendons notre identité

Avec ardeur avec courage

Construisons remparts et barrages

Pour stopper ces hordes sauvages

Et vaincre l'insécurité

#

Mais de quoi donc avez-vous peur

Poules mouillées pleutres et couards

Pour vous planquer en vos remparts

Et chier de trouille en vos falzars

Nous agressant de ces odeurs ?

S'il nous faut bouter hors des murs

Une quelconque épidémie

Ce sont vos hantises et phobies

Et ces relents de barbarie

De fanatisme et d'imposture.

#

Allons nous rester sans rien faire

Contre cette invasion barbare

De tous ces gris, de tous ces noirs

Et avant qu'il ne soit trop tard

Tant aujourd'hui ils prolifèrent

Chassons hors de France les Arabes

Mettons enfin un coup d'arrêt

Aux mosquées et aux minarets

Et que les noirs dégénérés

Retournent à leurs baobabs.

#

 

Ras le bol de tous ces fantasmes

Surgis en vos cerveaux malades

Assez de cette mascarade

De vos archaïques croisades

De tous ces remugles et miasmes

Préservons notre humanité

De vos tendances suicidaires

De vos troubles identitaires

De vos tentations mortifères.

De vos obsessions éhontées.

#

 

 

Assez de vos idées morbides

De vos caricatures laides

De ces phobies qui vous obsèdent

Surgies des cendres encore tièdes

D'un passé trop trouble et fétide

C'est vous les fieffés imposteurs

Et charlatans qui attentez

A nos valeurs de liberté

égalité, fraternité

Allez vous faire pendre ailleurs.

#

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog