Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

J'ai écrit cette chanson sous le coup de la colère. Louis, lors de son stage en supermarché, a été confronté à des remarques classiques relatives à sa couleur de peau. Il est parvenu à  réprimer son envie de cogner sur les auteurs de ces allusions perfides. Ce racisme se banalise malheureusement , n'en déplaise à tous ceux qui nient cette réalité.

Depuis l'écriture de ce texte, les agressions verbales à l'égard de C. Taubira confirment le racisme sous-jacent qui règne malheureusement dans notre société

Sur le plan musical, grâce à Harmony assistant, j'ai essayé de définir un nouveau style, d'inspiration malgache avec des rythmes assez complexes qui m'ont fait d'ailleurs modifier la mélodie initiale.

Après la version d'origine bricolée à la maison, nous avons tout revu en studio avec Arno. 

 

sos-racisme3-300x240

 

 

Instruments numériques : accordéon, basse, harpe celtique pour remplacer la valiha, batterie, orgue électronique.

 

A Louis et Maeva

 

Un coup de lifting, de dégraissage, en laissant la vedette à la "harpe" , une nouvelle impro guitare d'Arno, des modifications du texte

 

,les percussions à la malgache en live et l'ajout de guitares d'Arno, l'enregistrement de la voix en live et ça donne

Dernière version studio du 24/09:2014

 

Si la console flash ci-dessous pose problème, cliquer ici

 

 

 

 

Version studio du 04/06:2014

Si la console flash ci-dessous pose problème, cliquer ici

 

 

 

Version initiale "maison"

 

Si la console flash ci-dessous pose problème, cliquer ici

 

 

J'ai pas choisi

 

mes gènes

J'ai pas choisi ma mère

Et vous votre sans-gêne

ça commence à bien faire.

Vos regards dédaigneux

J'en ai souvent ma claque

D'ailleurs qu'est-ce que j'y peux

C'est ainsi, je suis black.

 

Me transforme en macaque

Primitif et hideux

Que l'on moque ou l'on traque

Comme animal curieux.

Ou au mieux en esclave

Bon pour les colonies.

Les coups et les entraves

La haine et le mépris.

 

Allez-vous déclencher

une autre peste brune ?

Allez-vous me lyncher

Pour cette peau trop brune

M'enfermer dans un zoo

Avec singes et bananes

Renvoyer le négro

Là-bas à sa savane.

 

 

 

 

Pour sûr, votre épiderme

Avec cette pâleur

Est l'écrin qui renferme

Un esprit supérieur

Pour moi, manque de pot

Ce trop de mélanine

Qui colore ma peau

Lui fait trop sombre mine.

 

Vous qui voyez la vie

En daltoniens binaires

Baignez dans vos phobies

Et vos instincts primaires.

Vous qui rêvez d'un monde

Encor plus blanc que blanc

Vous aux pulsions immondes

Graines de Ku klux klan

 

Pour moi, le moricaud

Supporter ces débiles

Et leur racisme idiot

N'est pas toujours facile

Ces imbéciles heureux

Demeurés et vantards

Aux propos pernicieux

J'en ai parfois bien marre

 

Solo

 

Ras le bol, plein les bottes

plein le cul, overdose...

Qu'ils soignent, ces ilotes

Leur haine et leurs névroses.

Alors ces bons aryens

On peut vivre d'espoir

Renonceraient enfin

A voir la vie en noir.

!cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d !cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d !cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d !cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d !cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d !cid 6C23190E59664817B87233C999403683@nom69e8fca5e0d

Published by jef herzog - chansons

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog