Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de jefherzog

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>

Merci à ceux qui ont été à l'origine du Pic Noir et qui ont pu prendre position et me permettre de le faire par rapport au projet Center Parcs après des mois d'investigation et de réflexion.

En comparaison avec la légéreté décisionnelle et l'absence de remise en cause de certains élus

 

Errare humanum est, perseverare diabolicum.

Se tromper est humain, persévérer dans cette erreur  est diabolique.

 

Mais laissons le diable dans son enfer et revenons à des concepts plus humains, celui de bêtise et de stupidité.:

 

La stupidité était une prison d'où on ne vous laissait jamais sortir, pas de remise de peine pour bonne conduite. C'était la perpète

Stephen King

 

Le système éducatif devrait enseigner que la connaissance s'accompagne du doute, qu'une opinion n'a de signification que par la remise en cause qui l'accompagne. Vivre nécessite de prendre parti, d'agir en choisissant une direction, mais il faut accepter que les convictions justifiant ces choix soient révisables, et surtout soient ouvertes à la critique.

Nouvelle petite philosophie d'Albert Jacquard 

Alors merci au nouveau positionnement des journaux de Saône et Loire et du Progrès
 

Article journal de Saône et Loire et Progrès

Vous les ego-centrés, vous les egos sans trique,

Vous qui rêvez d'être un jour centre-parqués

Mais surtout vous qui vous êtes démarqués

D'un projet aberrant et illogique

Vous les les centers-sceptiques

Vous les opposants à la tourmonière merdeuse mega fosse septique

Vous les vrais opposants à la dictature du fric

Vous qui êtes un peu plus sages

Et conscients

De l'héritage

Que vous souhaitez laisser à vos petits-enfants

Vous les élus-sceptiques

Sachez qu'il est quand même des édiles

Un peu moins débiles

Ou plus lucides et courageux

Et soucieux

De l'intérêt général

Et du seul et vrai capital

Que représente une nature inviolée

Un patrimoine préservé

 

Et bravo à la maire de Mirebel soucieuse de l'intérêt de ses administrés.

 

 

article maire de mirebel

Voir les commentaires

Putain de blues chanson blues

Voir les commentaires

Published by jefherzog - chansons, Chansons

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Voir les commentaires

Voir les commentaires

cliquer sur l'image
cliquer sur l'image

Écrit composé à a veille de la nouvelle année, en guise de voeux

Problèmes de bug dailymotion,vidéo remise en ligne, ainsi que le fichier son seul.

Voir les commentaires

Celui-ci s'est fait prendre, mais combien passent au travers des mailles du filet!!

à mettre en relation avec ma chanson :

Voir les commentaires

Chanson d'après la parabole des trois anneaux de Lessing

La chanson est là ;

la traduction du texte allemand est ici

Voir les commentaires

Pour entendre la chanson, cliquez sur la touche play de la console, sinon téléchargez le fichier son.

Le cri du coeur de deux jeunes témoins

Le fichier son téléchargeable de la chanson : version réactualisée

Je dédie cette chanson particulièrement à Bastien et Laura

J'avais envie et besoin d'écrire sur les attentats de Paris et j'ai commencé de le faire il y a quelques jours. Les témoignages de Bastien et Laura, jeune femme d'origine polinoise, eux-mêmes exposés aux tirs des terroristes et dont les amis ont été blessés allaient dans le sens de ce que je voulais dire, ce qui a renforcé ma motivation et mon souhait d'achever.

Allah est présenté et invoqué comme le "Miséricordieux" d'où l'allusion dans les refrains

Une dizaine d'heures passées sur l'arrangement mardi, il est minuit passé, Après un enregistrement voix "maison", j'ai procédé ce mercredi à quelques retouches du texte,revu la bande son pour la mise en place, refait mercredi une voix avec Arno dans de meilleures conditions techniques et retravaillé avec lui le dernier refrain en polyphonie

L'arrangement principal Band in a Box est de style reggae, que je considère comme pacifique. J'y ai adjoint quelques violons. Utilisation d'Harmony Assistant.

Bastien et Laura au secours de leurs amis

Bastien et Laura au secours de leurs amis

 

Bien tranquillement attablés

À la terrasse d'un café

Ils bavardaient devant un verre

Dans la douceur de la soirée

 

Alors l'auto est arrivée

Alors est survenu l'enfer

Trois hommes en tenue militaire

Brandissant des armes de guerre

Leur ont tiré, tiré dessus

Les ont froidement abattus

 

Mais dites-moi quel ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

¤

Que restait-t-il en vous de vie

Vous les suppôts de barbarie

Ne restait-t-il en votre cœur

Que ces obsessions misérables

 

Pour tuer ainsi vos semblables

Pour tuer vos frères et vos sœurs

Et mourir au nom de ces crimes

Ne fait pas de vous les victimes

Les bienheureux ou les martyrs

Mais plutôt de bien tristes sbires.

 

Et dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

¤

Un même amour de la musique

Et l'atmosphère sympathique

Les avaient là-bas rassemblés

Pour de beaux moments de partage.

 

Et soudain ce fut le carnage

Ils ont tiré, tiré, tiré

Semant l'horreur et la panique

Dans l'assistance pacifique

Laissant libre cours à la haine

Laissant tant de cœurs dans la peine.

 

Mais dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée

(X2)

Vous pensiez répandre la peur

Vous avez réveillé nos cœurs

Vous les tueurs, dites-vous bien

Vous nous avez rendus plus forts

 

Au prix lourd des blessés, des morts

Vous avez resserré nos liens

Et si pour nous la coupe est pleine

Non, vous n'aurez pas notre haine.

Ce qui survivra de ces jours

Ce seront l'entraide et l'amour.

 

S'il devait exister ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Ce sera un Dieu d'empathie

Pour qui, l'auriez-vous oublié

Toute vie, toute vie toute vie est sacrée

(X2)

Bien tranquillement attablés

À la terrasse d'un café

Ils bavardaient devant un verre

Dans la douceur de la soirée

 

Alors l'auto est arrivée

Alors est survenu l'enfer

Trois hommes en tenue militaire

Brandissant des armes de guerre

Leur ont tiré, tiré dessus

Les ont froidement abattus

 

Mais dites-moi quel ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

¤

Que restait-t-il en vous de vie

Vous les suppôts de barbarie

Ne restait-t-il en votre cœur

Que ces obsessions misérables

 

Pour tuer ainsi vos semblables

Pour tuer vos frères et vos sœurs

Et mourir au nom de ces crimes

Ne fait pas de vous les victimes

Les bienheureux ou les martyrs

Mais plutôt de bien tristes sbires.

 

Et dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

¤

Un même amour de la musique

Et l'atmosphère sympathique

Les avaient là-bas attirés

Pour de beaux moments de partage.

 

Et soudain ce fut le carnage

Ils ont tiré, tiré, tiré

Semant l'horreur et la panique

Dans l'assistance pacifique

Laissant libre cours à la haine

Laissant tant de cœurs dans la peine.

 

Mais dites-moi quel est ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Au nom duquel vous massacrez

L'auriez-vous donc oublié :

 

Toute vie, toute vie, toute vie est sacrée (X2)

Vous pensiez rallumer la peur

Vous avez réveillé nos cœurs

Vous les tueurs dites-vous bien

Vous nous avez rendus plus forts

 

Au prix lourd des blessés, des morts

Vous avez retissé nos liens

Et si pour nous la coupe est pleine

Non, vous n'aurez pas notre haine.

Ce qui survivra à ces jours

Ce sera l'entraide et l'amour.

 

S'il devait exister ce Dieu

Que vous dites …. miséricordieux

Ce sera un Dieu d'empathie

Pour qui, l'auriez-vous oublié

 

Toute vie, toute vie toute vie est sacrée (X2)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>
Haut

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog