Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Le blog de jefherzog

version primitive téléchargeable

Version studio réarrangée

 

Version studio du 18 mai
Arno a apporté à la première version sa contribution :
- musicale avec les percussions (potée) guitares en relais du piano d'origine
- technique),"dégraissage", équalisation et  mix.
La voix a été réengistréee avec un micro studio
Adrien, de passage au studio et de retour du Cambodge est intervenu sur la partie impro instrumentale avec son violon cambodgien auquel j'ai rajouté un peu d' impro flûte avec l'EWI.
 
 
Version studio du 18 mai
Arno a apporté à la première version sa contribution : percussions (potée) guitares en relais du piano d'origine (son équalisé), et le mix.
La voix a été réengistréee avec un micro studio
Adrien est intervenu sur la partie impro instrumentale avec son violon cambodgien auquel j'ai rajouté une impro flûte avec l'EWI.
 
 
Bord de ligne
Certaines personnes souffrent de troubles caractérisés par une instabilité affective et émotionnelle importante. Elles rencontrent des difficultés à gérer leur émotions. Elles peuvent s'emporter facilement, de manière imprévisible, et avoir des comportements impulsifs.(vraies cocottes minutes)  Les sautes d'humeur ou les sensations de vide sont fréquentes.
Hyperémotives, ces personnes sont souvent dans l'excès. Elles ont en général une très mauvaise image d'elles-mêmes. Souvent instables sur le plan relationnel, elles peuvent s'automutiler. Les comportements à risque (alcool, drogues, jeux, alimentation...) sont fréquents pour les personnes souffrant de ce trouble de la personnalité limite; les tentatives de suicide aussi.
Cette chanson leur est consacrée.
Paroles, musique et harmonisation personnelle.Les couplets ont des vers de 11 pieds alternant 6/5 et 5/6, ce qui crée un effet rythmique régulier
 
Enregistrement initial maison moyens du bord
 
                   
 

Tu restes emprisonné dans tes propres cages
Tu restes embourbé dans tes marécages
Et plus tu t'agites, plus profond tu t'enfonces
Dans ce tas de questions restant sans réponses.
Perdu dans ta forêt d'exil et de neige
Tu hurles à la mort comme un loup pris au piège
Les fers dans tes chairs ravivent tes blessures
Qui veut te délivrer encourt tes morsures


Non, tu ne mérites pas ces souffrances
Vestiges têtus de tant de violences
Il viendra le jour d'éclaircie, d'espérance,
Et de ta délivrance.


Tu essaies de tromper ton secret désespoir
En jouant sans cesse sur le fil du rasoir
Flirtant avec la mort pour te sentir vivant
Et te fuyant toi-même par peur des tourments.
Tu t'imagines à tort guérir de ton mal
Par des amitiés stériles ou bancales
Tu brûles l'argent comme un enfant prodigue
Des trombes de violence emportent tes digues


Laisse enfin tomber toutes tes chimères
Remonte enfin le cours de ta rivière
Afin de puiser à la source d'eau claire
Un amour salutaire.

 

Instrumental

Tu erres dans la vie comme une âme en peine 
Tu cèdes à l' appel de tes chants de sirènes
Tu vogues à l'aveugle en une course folle
Sur l'océan hostile, sans cap ni boussole.
Des courants obstinés sans fin te renvoient
Dans les flots perfides de Charybde en Scylla.
De renoncements, en stériles efforts
Les vents et les tempêtes t'éloignent du port. 


Non, tu ne mérites pas ces malheurs
Tu voudrais juste retrouver ton cœur
Retrouver la paix,l'harmonie, la douceur
De ta mer intérieure.
Retrouver la paix,l'harmonie, la douceur
De ta mer intérieure.

 

Published by jefherzog - Chansons

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog