Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Le blog de jefherzog

ci dessous la chanson tempo 100

ci-dessous l'accompagnement seul

 C'est le destin peut-être,
Ou l’effet du  hasard
Qui d'un coup le  fait naître,
Au tout premier regard,
Cet émoi importun
Qui colore leurs joues
Cet embarras soudain
Ces gorges qui se nouent

C'est ce premier frisson
Qui fait vibrer leurs corps
Cette envie d'unisson
Et ce besoin d'accord.
C'est cette connivence
Qui entre eux deux s'installe
Cette étrange  attirance
Ces yeux brillant d'étoiles.

C'est la première lettre
Timide et clandestine
Que devra lui remettre
Le copain, la copine
Ce premier rendez-vous
Interdit et secret
Ces peurs et ces tabous
Et ces aveux muets.

C'est le temps des soupirs
Rêves inassouvis
C'est le temps des sourires
Empruntés ou ravis
Des audaces et des peurs
C'est cette effervescence
Et ce flux de douceur
Ces désirs en partance.

Griffonné à la hâte,
C'est ce premier poème,
Aux rimes maladroites,
Ponctué de « je t'aime »
Qu'au cahier d'écolier
On confie un beau soir,
Qui finit, oublié,
Tout au fond du tiroir.


Ce premier premier pas
Ces gestes esquissés
Ces mots qu'on n'ose pas
Par peur de tout briser.
Ce nectar et ce miel
Cette douce euphorie
Qui teinte d'arc-en-ciel
L'horizon de leur vie.

 

C'est le temps des promesses,
Des serments, des toujours,
Qui la mue en princesse
Et le fait troubadour.
Qui les rend tous les deux
Fiers et invulnérables
Et laissera en eux
Ce goût d'inoubliable.

 C'est aussi l'innocence
De leurs huit ou neuf  ans
C'est ce temps de l'enfance
D'il y a bien longtemps
Et si plus tard la vie
Le réveille un beau jour
C'est cette nostalgie ....
D'un tout premier amour.

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

commentaires

Le blog de jefherzog

De tout et de rien

Hébergé par Overblog